TOP
SHOW



 
BIENVENUE SUR VAMPIRE DIARIES RPG Invité !
Vous êtes au coeur de notre univers,
faites votre place, régnez en maître.

Partagez | .
 

 I may be easy, easy to hate • Elena Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



• Messages : 23
• Arrivé(e) le : 13/06/2015

MessageSujet: I may be easy, easy to hate • Elena Gilbert   Jeu 25 Juin - 21:46

I may be easy, easy to hate
but I am so fucking easy, easy to break
Elena ✧ Damon
Damon était assis sur son lit de la pension des Salvatore avec en sa possession la photo de Katherine Pierce. Cette photographie qui malgré les années est restée plus ou moins intact. Il passe sa main sur son menton perdu dans ses pensées, Katherine était une femme qui lui avait plus au premier regard mais ce n'est pas à elle qu'il pense en regardant ce portrait de 1864 mais plus à la descendante de la Petrova, Elena Gilbert. La ressemblance était frappante ce qui est normal puisqu'il s'agit de double mais est-ce cela qui a attiré le vampire, le faite que Elena lui ressemble ? Ou le faite qu'elle soit humaine ? Ou bien encore pour sa fragilité, et son besoin de protection ? Il y a tant de possibilité. Damon se lève et range la photo qu'il avait prit dans un des journaux intimes de son frère cadet, Stefan, qui c'était absenté. En quelques secondes le vampire était prêt à sortir, être un tel être surnaturel a bien des avantages notamment la rapidité.

À bord de sa voiture le grand brun se dirige vers le bar de Mystic Falls, sa seconde maison à vrai dire. N'ayant rien à faire de ses journées c'était pour lui un bon moyen de sortir mais aussi de rencontrer la gente féminine bien que pour le moment la seule qu'il désire est plus ou moins intouchable puisqu'elle ne désire que Stefan même si les choses sont un peu plus complexe en ce moment. Damon n'est jamais celui qui est choisi par les Petrova, Katherine voulait Stefan et voilà que avec Elena l'histoire est sur le point de se répéter encore et encore. C'est pour cela que Damon restait tout de même ouvert face aux autres jeunes femmes parce qu'il sait qu'il ne sera jamais celui que l'on choisira, du moins il s'est mit une telle chose en tête. En ouvrant la porte du Mystic Grill il remarque que le lieux est plutôt bien rempli pour un jour de semaine, Damon ne prend même pas la peine de chercher un visage qu'il connaît, après tout, ce n'est pas comme-ci il était beaucoup apprécié dans les environs. En se dirigeant vers le bar, sa place habituel étant libre, il pose tout de même son regard sur une silhouette bien connue, peut-être un peu trop sans doute. La charmante humaine était là, assise seule à une table, un sourire en coin élargit ses lèvres d'un traite et d'un signe de main Damon commande deux verres de bourbon qu'on lui pose sur le bar, deux verres qu'il s'aissit après avoir réglé. « Bonjour, Elena. Bourbon ? » Dit-il en déposant le verre devant la jeune humaine et de la regarder d'une façon neutre, séductrice mais aussi intrigué, mélanger les expressions est un point fort de Damon. « Tu n'attends personne ? » Demande-t-il ensuite sans la quitter du regard en s'asseyant en face d'elle et en posant son coude sur le dossier du fauteuil sans même attendre sa réponse. Est-ce une bonne idée d'être venu s'assoir ici ? Telle est la question mais en réalité il avait vraiment envie de faire d'Elena une femme comblée et pourquoi pas à ses côtés ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administratrice
administratrice


• Messages : 160
• Arrivé(e) le : 19/03/2015

MessageSujet: Re: I may be easy, easy to hate • Elena Gilbert   Dim 28 Juin - 15:09

I may be easy, easy to hate



Assise sur mon lit, je ne cessais de jeter d'incessants coups d’œil aux photos posées sur ma table de nuit. L'une d'elle représentait Stefan et moi, sans doute il y avait quelques mois, le sourire aux lèvres, insouciants et heureux. Ça, c'était sans doute avant l'arrivée de Katherine et celle de Klaus. L'autre représentait mes parents adoptifs, Jeremy, tante Jenna et moi-même. Un léger soupir s'échappa de mes lèvres alors que je savais pertinemment que rien ne serait plus comme avant, que ces photos n'étaient que le vestige d'un passé qui resterait à jamais inchangé. Tante Jenna ne reviendrait plus, c'était fini. Il n'y avait pas de sortilège, pas de miracle destiné à me rendre ce que j'avais perdu. Entre Stefan et moi aussi, quelque chose avait changé. Peut-être était-ce le fait que j'avais découvert qui il était vraiment, et, bien que son passé de Boucher m'avait surprise, mes sentiments envers lui étaient restés inchangés. Quant à lui, j'étais certaine qu'il aurait préféré garder cette période de sa vie entre parenthèse, faire comme si elle n'avait jamais existé. C'était impossible, bien sûr. J'aurais fini par découvrir le pot aux roses, un jour ou l'autre. Cependant, le fait qu'il veuille me préserver de tout cela m'avait touchée, même si j'avais toujours considéré qu'une relation se basait sur une confiance mutuelle. Et puis il y avait Damon, celui que j'avais détesté au premier abord, arrogant et imbu de lui-même. Mais je l'avais assez côtoyé pour savoir qu'il n'était pas seulement ce qu'il prétendait être ; qu'il était trop fier pour montrer ses réels sentiments. Il a beau faire croire à tout le monde qu'il déteste son frère, je suis certaine qu'il n'hésiterait pas à se battre pour le protéger. Et malgré ce qu'il ressent, il continue à n'en faire qu'à sa tête et à commettre des actes horribles. Sincèrement, je ne sais plus vraiment sur quel pied danser avec lui.

Aujourd'hui, je peux clairement dire que je ne sais plus où j'en suis. Ma vie est un chaos absolu auquel il m'est impossible de donner de l'ordre. C'est peut-être pour cela que j'ai décidé de prendre ma voiture pour me rendre au Mystic Grill, parce qu'au fond, je ne pouvais pas faire grand-chose contre le destin qui m'accablait. Une fois entrée à l'intérieur du bâtiment, je m'asseyais à une table libre. Je me trouvais idiote de penser que changer de paysage me rendrait moins nostalgique. Mais il faut croire que j'avais utilisé toutes mes ressources et qu'il ne me restait plus que cela. Je savais que quels que soient mes efforts pour améliorer la situation, il y aurait toujours quelqu'un pour gâcher mon bonheur. Katherine Pierce en était un parfait exemple. Elle s'était immiscée entre Stefan et moi, avait fait de notre vie un enfer, jalouse de notre couple. Maintenant, je ne sais pas où elle est, et j'espère sincèrement qu'elle est loin de Mystic Falls, loin de moi et de mes amis. Alors que j'étais plongée dans mes réflexion, une voix familière résonna à mes oreilles. Je levais les yeux pour apercevoir le visage souriant de Damon, qui tenait deux verres à la main.  « Damon. » Un petit sourire éclaira mon visage alors que j'identifiais rapidement la boisson.  « Avec plaisir. Mais tu sais que je ne suis pas aussi résistance à l'alcool que toi. Si je suis bourrée, je compte sur toi pour me ramener. » Je me saisis du verre avant d'en boire une longue gorgée. Je toussotais légèrement ; le bourbon était toujours aussi fort que dans mes souvenirs, mais la brûlure qu'il provoquait le long de ma gorge me rassérénait. Il me demanda si j'attendais quelqu'un. Je détournais les yeux un instant. Il pensait peut-être que j'attendais Stefan. Ça aurait pu être le cas si les choses n'étaient pas si différentes aujourd'hui. « Non, mais je suis sûre qu'un homme va venir se proposer pour me tenir compagnie d'un moment à l'autre. » Je riais un peu, avant de le laisser s'asseoir et de plonger mon regard chocolat dans ses billes azurées. Dès notre première rencontre, je les avais toujours trouvés magnifiques, ces yeux cristallins qui brillaient souvent d'un éclat malicieux. Il y avait aussi son visage, extrêmement séduisant, bien que je ne l'admettrais pour rien au monde. Personne ne pourrait le contredire s'il se prétendait mannequin, il collerait parfaitement au rôle. Alors que mes doigts tapotaient mon verre, et penchais la tête vers lui. « Et toi ? Tu es venu seul, et tu comptais revenir accompagné ? Ou bien est-ce que tu cherchais la compagnie d'Alaric ? » J'avais dis ça sur le ton de la plaisanterie ; Damon était connu pour ses nombreuses aventures avec la gente féminine et, loin de s'en cacher, il s'en vantait souvent.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I may be easy, easy to hate • Elena Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• VAMPIRE DIARIES RPG • :: MYSTIC FALLS. :: • mystic grill.-