TOP
SHOW



 
BIENVENUE SUR VAMPIRE DIARIES RPG Invité !
Vous êtes au coeur de notre univers,
faites votre place, régnez en maître.

Partagez | .
 

 Une visite imprévue • Katherine & Stefan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Dim 15 Mar - 2:33

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



Il était tard, ou bien très tôt je ne sais jamais à cette heure de la nuit ce qu'il est le plus approprié de dire. La lune était haute et brillante dans le ciel, sans nuage pour la cacher. J'adorai ces nuits là, proches de la pleine lune, calme. Le ciel était complètement dégagé, ainsi je pouvais voir les étoiles et toutes les constellations. J'étais allongé là, dans l'herbe, les bras ramenés derrière la tête, rêveur. Je ne sais pourquoi, je repensai à ma vie, ma vraie vie, avant son arrivée. Je m'imaginai vieillir, de la façon la plus banale qui soit, dans une maison tout ce qu'il y a de plus normal, avec à mes côtés une jolie femme qui aurait réussi à me voler mon cœur. Je me voyais là, sur le perron de ma maison, assis sur une chaise à bascule, admirant les étoiles. J'entendais déjà les rires de mes enfants qui seraient venus me rejoindre, réclamant à grands cris leur histoire du soir afin de pouvoir s'endormir.

Et puis le visage de ma femme imaginaire a pris la forme de celui d'Elena. Nos enfants lui ressemblaient comme deux gouttes d'eau. Son large sourire semblait ineffaçable, comme gravé pour l'éternité sur son visage. Puis ses cheveux se transformèrent, ils s'ondulèrent, puis son regard suivit, plus perçant, plus femme, et là ce fut elle que je vis, et un frisson étonnamment agréablement parcouru mon échine, c'était bien elle, Katherine.

Pas qu'Elena ne soit pas une femme, simplement Katherine a plus de vécu, et cela se ressent sur son visage, dans son assurance, sa façon de se mouvoir, sa façon d'être. J'étais en train de me rendre compte que j'étais tombé amoureux d'elle avant de tomber amoureux en fait, de l'innocence d'Elena.

Mon esprit s'embrouillait, je me relevai avec hâte, pensant que partir de ce si bel endroit pouvait faire sortir toutes ces idées saugrenues de ma tête.

Je me redirigeai tranquillement vers le centre ville, réfléchissant encore et encore, incapable de chasser son visage de mon esprit, ne sachant d'ailleurs plus si ce visage était celui d'Elena ou bien si c'était le sien. J'étais perdu, déboussolé. A vrai dire, je n'attendais qu'une seule et unique chose en partant ainsi m'aventurer seul et à pieds dans les entrailles de Mystic Falls, qu'un signe fasse son apparition, que quelque chose ou quelqu'un se manifeste et me montre le chemin, me dise quoi faire, qui choisir, ou juste pourquoi j'en arrivai là ce soir, à ressasser le passé en me persuadant que tout n'était pas terminé, et qu'au contraire, que cela ne faisait que commencer.

Je fini par couper par les petites ruelles, voulant finalement rentrer. Après tout, une bonne nuit de sommeil pourrait me porter conseil. Je n'étais plus qu'à deux-cent mètres de la maison Salvatore lorsque je la vis là, adossée nonchalamment contre la porte, son regard rivé sur moi.  
   


Dernière édition par Stefan Salvatore le Mar 17 Mar - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Dim 15 Mar - 16:14





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

Une brise légère soufflait en cette douce soirée étoilée proprement idéale pour faire son retour dans une ville que trop bien connue de par les nombreux événements surnaturels survenus au court de ces dernières années. Certains habitants avaient pu faire la connaissance de l'existence de créatures tels les vampires, les sorcières ou encore de loups garous qui rythmaient le quotidien inhabituel de la ville Mystic Falls. Ayant quitté cette ville plusieurs mois auparavant avec la ferme intention de disparaître aux yeux d'un originel plutôt envahissant, Katherine Pierce n'avait pourtant pas pensé y revenir, du moins si tôt ; mais grâce aux dernières informations qu'elle avait pu obtenir grâce à l'aide de quelques espions dissimulés en ville, elle avait pu entrevoir un plan qui pourrait certainement lui rendre cette liberté qu'elle avait perdu il y a de cela cinq siècles.
Vagabondant dans les rues de la ville, la jolie brune avait prit soin de rencontrer ses espions et ainsi en apprendre davantage sur la raison de sa présence ici, à savoir l'existence d'un remède au vampirisme qu'elle pourrait utiliser pour arriver à ses fins. Bien qu'elle marchait d'un pas assuré, son regard guettait néanmoins chaque coin de rue dans la peur que l'hybride originel ne l'a retrouve alors qu'elle tentait par tous les moyens de l'éviter pour subir une nouvelle fois des séances de torture dont il raffolait. Vêtue de bottines en cuir ainsi que de vêtements sombre, elle aurait sans nul doutes plus de facilité à se cacher dans l'ombre au cas-où son ravisseur viendrait à l'apercevoir. Après plusieurs rues et boulevards traversés en catimini, la Petrova finit par quitter la ville et avec elle sa détresse d'être retrouvée pour rejoindre un chemin qu'elle ne connaissait que trop bien de par le passé conduisant au manoir Salvatore. Son idée première était de trouver un logement lui permettant d'échapper aux flammes de Klaus Mikaelson mais également de trouver des alliés qui lui permettraient de mettre en place son plan d'attaque.
C'est donc muni d'un sourire aux coins des lèvres qu'elle se dirigeait vers la grande demeure dépourvue de lumières et vraisemblablement de vie pour le moment. Elle jeta rapidement un coup d'oeil autour d'elle afin de s'assurer de ne pas avoir été suivi et s'apprêta à se faufiler à l'intérieur de la bâtisse lorsqu'elle entendit au loin des bruits de pas réguliers s'approchant peu à peu. Alertée, Katherine se retourna afin de voir qui était la personne en question qui venait vers elle, prise de panique que ce soit l'hybride originel ou encore pire, sa blonde de sœur. Cependant elle reconnut là un visage qu'elle n'oublierait jamais et qui étonnamment lui ôta toute trace de peur au fond du cœur. Son regard vint parcourir le moindre détail de ce visage si parfait qu'elle avait aimé plusieurs années auparavant et dont elle ne pourrait jamais se passer, celui de Stefan. Voulant paraître des plus détendue, miss Pierce vint s'appuyer contre la lourde porte de la demeure tout en croisant ses bras sur sa poitrine tandis qu'un léger sourire sournois venait se poser sur ses lèvres alors qu'il s'approchait peu à peu de la maison. D'une voix envoûtante mais néanmoins claire et assurée, la jolie brune vint alors à lui lancer :

« Toujours aussi séduisant. Ta petite Elena ne te suit plus comme un gentil petit chien ? Oh mais attends... Peut-être que le ripper lui a arraché le cœur sans regrets ? J'avoue que ce serait la meilleure idée qu'il ait jamais eût. »

Ses yeux de biche détaillait finement l'apparence du beau vampire alors qu'un air presque machiavélique et sadique avait prit possession de son visage lors des derniers mots de sa phrase. Le plaisir à imaginer cette peste d'Elena Gilbert morte était presque jouissif dans l'esprit de Katherine, elle rêvait de voir cette fille mourir dans d'atroces souffrances mais son plan en rapport avec le remède était relié à cette petite garce et avec elle son espoir de retrouver sa liberté.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Mar 17 Mar - 15:07

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



Je me rapprochai prudemment du manoir, ne sachant trop à quoi m'attendre. Car c'était elle, cette magnifique vampire que je n'avais pourtant plus revue depuis beaucoup trop longtemps à mon goût. Est-ce moi qui pense cela ? Comment est-ce possible ? Puis mes pas se firent plus pressent, ma démarche plus rapide. Mais pourquoi me fait-elle cet effet là, encore aujourd'hui ? pensai-je. C'est Elena que j'aime, c'est elle qui a volé mon coeur, tentai-je de me persuader. Mais je ne savais plus de qui il s'agissait, lorsque je pensai elle. Sa présence me troublait, et c'était mauvais, mauvais pour moi.


« Bonjour Katherine. » fut la seule réponse que je trouvai sur le coup alors que je m'empourprai suite à son compliment, pour répondre à son attaque qui était, cela était plus qu'évident, pleine de jalousie. « Et Elena va très bien, si telle était ta question. » réussi-je à lui glisser, après quelques secondes à tenter de reprendre le dessus sur mon cœur qui s'emballait. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive bordel ?! Je respirai lentement pour faire baisser mon rythme cardiaque, ce qui était plus que difficile puisque j'avais toujours succombé à son regard charmeur et ses yeux pétillants d'amour lorsqu'elle les posait sur moi. « Pourquoi es-tu ici ? Klaus te manque donc t-il à ce point ? Ou peut-être est-ce Elijah que tu viens voir ? Non, attend... Damon. Mais très franchement, à part la joie que cela va lui procurer de pouvoir tenter de te décapiter, je ne suis pas certain que tu auras un accueil plus joyeux et chaleureux de sa part. » fini-je par lui balancer, blessé sans comprendre réellement pourquoi. Peut-être était-ce la rancoeur qui refaisait surface, suite à tout ce qu'elle avait pu me faire subir, suite à son "abandon"...

J'essayai de rester le plus froid possible, de cacher ce sourire qui forçait pourtant sur mon visage. Je n'osai pas me l'avouer, mais elle m'avait manqué. Mais la peur d'une nouvelle déception se fraya très vite un chemin dans mon esprit, et reprit le dessus sur toutes les sensations étranges que j'avais pu ressentir quelques minutes avant.

« Si tu es venue pour te venger de je ne sais quoi encore, Katherine, tu peux repartir. Personne n'a besoin de toi ici. » lui dis-je encore, incapable de croire un seul mot de la phrase que je venais de prononcer. Mon cœur criait dans ma poitrine, suppliait pour qu'elle reste encore un peu avec moi. Et si je tentai de rester impassible face à elle, en cet instant précis je ne savais plus qui j'étais.

Tentant alors d'échapper à cette situation plus que gênante, du moins pour moi, je m'avançais vers la porte et posai la main sur la poignée, impatient qu'elle me réponde. Je n'avais pas la force de la laisser là, sur le pas de la porte. Et si j'étais plus que curieux de connaître la raison de sa venue, j'espérai au plus profond de moi, sans y croire réellement, que peut-être, ce serait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Mar 17 Mar - 18:44





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

Un léger souffle de vent vint caresser les cheveux de la jolie brune tandis qu'elle observait, ou plutôt contemplait, le jeune Salvatore s'approcher d'elle d'un air tout à fait neutre; les battements de son cœur bien trop rapide trahissaient cependant son expression froide et sans coeur qu'il voulait donner. Néanmoins, Katherine ne releva pas à cette observation et en conclût qu'il cachait vraisemblablement ce qu'il ressentait, ce qui ne pouvait que la ravir au plus haut point. La salutation qu'il lui servit n'eût comme réponse qu'une petite moue amusée de la part de la Petrova qui écouta par la suite ce qu'il répondit au sujet d'Elena. Un rictus vint se coincer sur ses lèvres alors qu'elle écoutait attentivement la phrase que lui énonçait Stefan lui annonçant ainsi que son double était en parfaite santé, pour la première fois elle était ravie de l'apprendre bien que ses intentions ne présageaient rien de bon.
L'attaque qui suivit de la part du vampire provoqua un léger ricanement de la part de Katherine qui se décolla alors de la porte pour combler les quelques mètres qui les séparaient tout en lui répondant d'une voix presque envoûtante :

« Bien essayé, mais il te manque une autre personne à ta liste... » Son regard de braise vint par la suite se planter dans celui de Stefan « Tu ne vois pas ? »

D'un air dragueur, miss Pierce lui offrit un léger sourire bien moins sournois qu'auparavant mais ayant toutefois une petite touche d'amusement ; elle fit courir son index sur le corps du Savatore tout en le détaillant de plus près, profitant de cet instant qu'elle estimait ne durer que très peu de temps.
Quelques souvenirs refaisant parfois surface dans son esprit, certains étaient douloureux ou encore amusant mais celui auquel elle pensait n'avait rien de cela, au contraire il était agréable voir même passionné. Elle revit dans ses pensées l'une des soirées passées en compagnie de Stefan durant l'année 1864 juste après qu'il ne lui ait avoué ses sentiments pour elle ; elle repensait à cette harmonie qu'ils éprouvaient et à ce frisson qui les unissaient, croyant alors qu'ils vivraient ainsi pour toujours. Cependant les temps avaient changés ainsi que les plans de la belle Pierce à cette époque et l'avaient contraint à remettre à plus tard son projet de vie avec lui. Bien que c'était là ce qu'elle espérait, sa visite au manoir à son retour de Mystic Falls n'était pas dans ce but, elle prévoyait cela pour plus tard.
L'attaque plutôt agressive de Stefan la sortit rapidement de ses pensées et lui fit feindre une petite mine triste qui la rendait charmante. Elle resta quelques petites secondes ainsi avant de reprendre un air qui lui était tout naturel, sournois suite à l'écoute du rythme cardiaque de son ancien amant qui s'était accéléré. Suite à cela il vint s'approcher de la grande porte massive de la demeure tandis que Katherine le suivait du regard sans relâcher une seule fois son attention ; d'une voix qu'elle voulait joueuse, elle lui répondit enfin :

« Vraiment ? Même pas pour des informations sur un certain remède ? »

Son regard se fit des plus provocateur tandis qu'elle dévisageait Stefan avec un air plutôt fier sur le visage, elle savait parfaitement qu'il était à la recherche du remède tout comme la bande d'Elena qui n'avait désormais d'yeux que pour ça et qui pourrait troquer n'importe quoi contre des informations. Katherine vint pencher légèrement sa tête sur le côté alors qu'elle interrogeait le vampire du regard, son éternel sourire au coin des lèvres.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Mer 18 Mar - 0:22

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



J'étais en transe, fiévreux. Je me contenais, de toutes mes forces, et elle le savait. Elle jouait avec moi, comme à son habitude, pour obtenir ce qu'elle désirait. Je n'en pouvais plus, de la voir juste devant moi, jouant avec mes nerfs, son index sur mon corps, j'allais craquer. J'étais tellement faible, sans défenses en sa présence, incapable de prendre correctement sur moi le temps ne serait-ce que de quelques minutes.

J'étais pourtant surpris par sa réponse. Ce remède, nous le cherchions Elena, Damon et moi, depuis que nous en avions entendu parler. Nous y voyons tous une sorte de salut, une porte qui s'entrouvrait sur un semblant de paradis où nous pourrions vivre heureux, sans nous soucier de notre condition, et des autres. Pour Damon et moi, nous pourrions enfin commencer à vivre vraiment, une belle et vraie vie emplie de bonheur. Et pour Elena, c'était la promesse d'une vie qui redeviendrait comme elle avait pu la connaître, comme avant, comme si tout cela n'avait été qu'un long cauchemar.

Katherine piquait ma curiosité, encore une fois, car il faut se l'avouer, elle adore ça, arriver comme un chien dans un jeu de quilles, et nous apprendre une chose importante que nous ne savions pas.

Ma main était toujours sur la poignée de la porte, comme en standby. Mon cerveau fonctionnait à plein régime, tentant de comprendre pourquoi Katherine Pierce elle même viendrait nous parler de ce remède, qu'avait-elle en tête ?

Et puis d'un seul coup, je réalisai. Si je prenais ce remède avec Elena et Damon, ma vie était toute tracée. Je finirai mes jours auprès d'Elena, sans seconde chance avec Katherine. Mais pourquoi veux-tu une seconde chance avec elle ? me demandai-je, comme si une discussion entre moi et ma conscience s'était ouverte. Parce-que... je n'arrivai pas à penser plus loin. Sa proximité me perturbait, et comme si j'avais peur qu'elle puisse entendre mes pensées, je m'arrêtai là.

« Que sais-tu à propos de ce remède ? » lui demandai-je alors, d'une voix emprunt de curiosité. Après tout, peut-être qu'elle le prendrait avec nous, ce fichu remède ? J'crois pas non, elle aime trop le pouvoir que lui procure son état vampirique ! ma conscience ne voulait décidément pas se taire aujourd'hui, et les choses n'allaient pas être simple si elle ne se décidait pas à la fermer. Mais au fond de moi, je savais qu'elle avait raison, ou plutôt que j'avais raison d'étouffer dans l’œuf mes espoirs qui n'étaient de toute évidence que des rêves bien trop fous pour se réaliser.

Je fini enfin par ouvrir cette fichue porte, qui mine de rien nous coinçait dehors, à la vue de tous depuis quelques minutes. « Très bien, entre Katherine, je pense que nous avons besoin de discuter. » fini-je par lâcher, avant de lui faire un petit moulinet du bras et un petit jeu de jambes, toujours à côté de la porte, tel un gentleman laissant passer une dame. « Après vous, Mademoiselle Pierce. » ajoutai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Dim 22 Mar - 18:40





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

D'un naturel obstiné et orgueilleux, Katherine savait exactement ce qu'elle désirait et surtout comment l'obtenir ; par bien des fois au cours de ses cinq siècles de vie elle avait usé de supercheries et de stratagèmes dans l'unique but de se protéger, n'hésitant pas à tuer, massacrer ou bien encore torturer ceux qui osaient se mettre en travers de sa route. Malgré cela, elle possédait une part d'humanité, qu'elle prenait soin de cacher afin de ne pas révéler cela comme une faiblesse, qui lui faisait ressentir et même aimer comme ce fût le cas au cours de l'année 1864. Même après ces cent cinquante années passées, la présence de Stefan lui permettait de faire ressortir ce côté humain qui la rendait vulnérable à qui s'en rendrait compte ; elle prenait cependant soin de le cacher ou alors de jouer avec cet aspect afin de le faire passer pour de la manipulation alors qu'il n'en était rien.
Son visage offrait un air fier voir presque supérieur à la suite de sa dernière phrase comme pour démontrer qu'elle savait les actualités du petit groupe tout en étant à plusieurs kilomètres d'eux, elle désirait prouver là qu'elle s'était toujours inquiétée de connaître leur évolution et plus particulièrement celle de son grand amour Stefan. Elle réussit pourtant à piquer la curiosité de Stefan lorsqu'il l'interrogea sur les informations qu'elle possédait concernant ce fabuleux remède ce qui provoqua un sourire d'autant plus fier que précédemment sur les lèvres de la belle brune :

« Oh allez Stefan, tu me connais. Tu sais que je ne te donnerais ces informations qu'en échange de quelque chose »

Sa main était venue se poser sur sa propre hanche alors qu'elle lui répondait d'une voix amusée. Malgré le temps depuis lequel Stefan la connaissait, il espérait visiblement qu'elle ait un brin de gentillesse en elle afin de lui offrir gratuitement les informations qu'elle avait peiné à récolter. Mais Katherine avait besoin d'un endroit où loger et encore plus important de protection contre la famille originelle qui vivait en ville en ce moment-même et qui adorerait probablement la capturer pour lui faire subir d'atroces souffrances. Alors elle marchandait, comme à son habitude, depuis près de six siècles. Pourtant elle estimait ne demander là pas grand chose contrairement à sa première venue à Mystic Falls où elle avait transformé deux pauvres enfants dans le but de racheter sa liberté. La voix de Stefan vint la sortir de ses brèves pensées lorsqu'il l'invita à entrer dans le manoir, chose à laquelle elle se ravie en pensant qu'elle venait de marquer un point. D'un air envoûtant elle passa près de lui tout en le dévorant du regard après qu'il l'ait intimé à entrer et s'avança dans le hall de la grande demeure en prenant soin d'observer l'intérieur, remarquant que rien n'avait changé depuis son dernier passage.
Ce fût sans aucun gêne qu'elle marcha jusqu'au grand salon où trônaient deux divans ainsi qu'une cheminée au feu ardent, pour ensuite se retourner vers Stefan tout en lui lançant d'un ricanement simple :

« Il serait peut-être temps de revoir la décoration, c'est un peu démodé. »

Sans réel but apparent, elle avait simplement lancer cette phrase afin de critiquer comme à son habitude mais également pour détourner le sujet de conversation l'espace d'un instant. Son regard vint se poser par la suite sur le meuble possédant une multitudes de bouteilles de bourbon dont elle reconnut rapidement quelques noms avant de prendre un air curieux tout en se reposant sur la silhouette du Salvatore.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Dim 22 Mar - 23:55

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



Ma conscience me criait que je n'étais qu'un abruti. Comment avais-je pu penser qu'elle pouvait se trouver là simplement pour mes beaux yeux ? Évidemment, Katherine restera toujours et à jamais Katherine, cette bonne vieille manipulatrice qui n'aide les autres que pour son intérêt personnel. Car s'il n'y a pas d'intérêt, à quoi cela peut-il bien servir d'être "gentil" ?

Je la regardai passer devant moi, de sa démarche naturellement sexy et féline, et ne pu retenir un petit sourire à l'idée qu'elle ait tout de même besoin de mon aide. La connaissant, quoi que ce soit, elle aurait pu aller ailleurs, trouver quelqu'un d'autre voire se débrouiller seule sachant que Damon et moi ne voulions pu avoir à faire à elle. Mais elle a tout de même pris le risque de venir me voir, moi.

« Fais comme chez toi ! » lui dis-je sur un ton sarcastique et ignorant sa remarque concernant le choix de la décoration intérieure, alors qu'elle déambulait dans mon salon, inspectant la pièce comme si elle vérifiait que tout était bien en ordre. « Que me vaut donc cet honneur ? » repris-je, désormais curieux de connaître le motif de sa présence, car il ne s'agissait certainement pas d'une visite de courtoisie. « Qu'attends-tu de moi ? Que je te vende mon âme pour cet élixir ? Toi et moi savons que tu me l'as déjà volée... » continuai-je, tout en la déshabillant du regard.

J'étais désormais curieux et impatient. Impatient de tout savoir, tant sur sa venue que sur les informations qu'elle pourrait me délivrer concernant le précieux serrum. Et curieux de connaître les raisons qui avaient pu la pousser jusqu'ici, jusqu'à moi. Et je dois avouer que c'est son air curieux qui me rendait à mon tour tout aussi curieux. « Qu'y t-il ? Ces bourbons ne sont pas à ton goût, tu veux peut-être que j'aille t'en chercher un autre ?  » lui demandai-je, toujours aussi sarcastique, en refermant la porte derrière moi.

Puis, d'une démarche lente, je vins me poster face à elle, et la fixai dans les yeux durant quelques secondes. Un frisson me parcourut l'échine alors que nos regards se croisaient, et je n'aurai su dire si cela était agréable ou non. Et puis, comme un flash, je la revis, le jour de son arrivée à Mystic Falls, ce jour où elle avait fait chavirer mon cœur. Mes lèvres se pincèrent à l'évocation muette de ce souvenir. Elle était si belle... Elle est si belle. Il me fallut encore quelques secondes avant de reprendre le dessus, avant de revenir au présent. « Pourquoi, Katherine ? Pourquoi es-tu revenue, pourquoi maintenant ? » lui demandai-je avec un air grave.

Miss Pierce savait pourtant que son retour ne pouvait lui causer que des ennuis, que nous étions prêts à tout pour ne plus la revoir. Et s'il fallait la tuer nous même, nous serions prêts à aller jusqu'au bout. Alors pourquoi prendre autant de risques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Lun 23 Mar - 15:01





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

Non sans oublier les derniers événements survenus lors de sa dernière visite à Mystic Falls, Katherine avait espéré pouvoir compter sur son amant d'antan pour la protéger de la famille originelle -bien qu'elle savait qu'Elena et Damon s'empresseraient de la dénoncer. Elle gardait tout de même l'espoir de rallier Stefan à ses rangs et qu'à son tour il en fasse de même pour son frère et son ancienne petite amie ennuyante qui était toujours le centre de l'attention. Car bien qu'elle savait que cette petite bande la détestait, leur haine était néanmoins bien plus forte envers Klaus qui avait osé tuer leur petite protégée, ce qui offrait un certain avantage à la bulgare. Misant donc sur cet état d'esprit, elle avait échafaudé un plan simple qu'elle avait commencé à mettre en œuvre à la seconde où elle s'était dirigé vers le manoir Salvatore.
Détaillant longuement la carrure du vampire face à elle en ne laissant apparaître aucun gênes, Katherine eût un léger rictus au coin des lèvres aux premières questions et principalement lorsqu'il parla d'âme qu'elle lui avait déjà volée, ce qui n'était pas tout à fait faux, mais resta pourtant volontairement muette. Seule l'observation à propos des boissons sembla l'intéresser et c'est avec sa démarche naturellement audacieuse qu'elle s'approcha du petit meuble afin d'observer scrupuleusement chaque nom de bourbon avant d'attraper un verre puis une bouteille dans lequel elle servit une petite quantité d'alcool tout en ricanant :

« Et taper dans la réserve de Damon ? Il veut déjà me tuer, je n'ai pas envie de lui donner une autre raison de le faire »

Humant tout d'abord la boisson avant toute ingestion, Katherine vint à afficher une mine à peu près satisfaite avant de porter le verre à ses lèvres duquel elle avala quelques millilitres d'alcool. Son regard vint par la suite se poser sur Stefan qui s'était approché d'elle, contrairement à leur nombreuses rencontres par le passé où il avait préféré rester distant, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Reposant sagement le verre sur le meuble face à elle, la jolie brune baissa simplement les yeux lors de sa question et resta silencieuse quelques secondes avant de laisser une mine inquiète et sincère, qui était plutôt rare, se dessiner sur son visage :

« J'espérais que tu puisses m'aider. » elle savait ce comportement provenant d'elle très étrange pour Stefan, et pourtant il s'agissait là de sincérité comme elle en avait rarement fait preuve « Klaus est toujours à ma recherche, et je veux retrouver ma liberté. J'ai besoin de toi, Stefan. »

Son regard naturellement malin était passé à quelque chose de bien plus faible -de vulnérable- afin de prouver son honnêteté qu'elle espérait être convaincante vis à vis de Stefan qui n'avait vraisemblablement pas oublier la sournoiserie dont elle était capable. D'un pas lent, elle s'avança à son tour et finit par se planter à seulement quelques centimètres de lui tout en plongeant son regard dans le sien, un air grave dans les yeux qui décrivaient parfaitement sa demande :

« J'ai besoin d'un endroit où je serais en sécurité et de quelqu'un qui pourra me protéger de Klaus. »

D'une voix claire et très sérieuse, Katherine espérait vraiment qu'il la croit sincère et qu'il lui offre sa protection en échange d'informations concernant le remède ; dans le cas contraire son plan tomberait à l'eau et elle se verrait obligé de se venger sur la pauvre Elena.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Ven 3 Avr - 16:09

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



« C'est une blague ?! » C'était sorti tout seul, je n'avais même eu le temps de formuler cette phrase dans ma tête que mes lèvres s'étaient empressées de lui répondre. « Alors tu n'as pas changé, Katherine, toujours aussi manipulatrice, tu ne fais jamais rien pour les autres, il faut toujours que ce ne soit que pour toi, pour ta sécurité, ou simplement ton plaisir. » Je lui avais lancé ces quelques mots, telle une gifle. J'aurai dû m'en douter, j'aurai dû le savoir. Pourtant, de tout mon cœur, et de tout mon corps, j'avais espéré que ce ne soit pas autant, que ce soit peut-être simplement pour avoir un endroit où dormir, pour être à nos côtés à Damon et à moi, comme ce fut le cas il y a si longtemps. Mais là, il fallait en plus que nous prenions des risques, mais que nous prenions des risques pour elle.

Mon cœur battait à tout rompre, je n'aurais su dire s'il s'agissait de colère, de déception, ou bien encore d'excitation. Elle me regardait d'une manière inhabituelle, ça ne lui ressemblait pas d'avoir l'air si faible, si vulnérable. Et je ne savais pourquoi, mais cela me donnait envie de la prendre dans mes bras et de la réconforter. J'avais envie de lui dire que tout irait bien, qu'elle n'était pas seule et qu'on allait bien s'occuper d'elle.

Je fis un pas en avant, me rapprochant encore plus près d'elle, nos visages n'étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre désormais. Les yeux dans les yeux, je sentais son souffle chaud sur moi, et sans détourner mon regard un seul instant de ses magnifiques yeux, en un mouvement rapide, je lui pris son verre, avant de revenir à ma position initiale.

« Tu as raison, Damon n'apprécierait pas que tu pilles sa réserve. » lui dis-je avant de finir le verre d'une traite. « Et qu'à tu prévu pour la suite très chère Katherine ? Que comptes-tu faire ? Rester avec nous pour l'éternité ? Ou bien t'enfuir encore une fois, lorsque l'occasion se présentera ? Je penche pour la seconde option, je pense que c'est la plus plausible non ? Tu vas repartir, mais avant, tu auras pris bien soin de nous écrabouiller le cœur, comme autrefois, non ? » lui dis-je, remplissant autant que possible mon verre de bourbon. J'étais sec et froid, mais en réalité, ce n'était pas à elle que j'en voulais, mais à moi même. Comment pouvais-je encore croire qu'il y ait ne serait-ce que la plus petite des possibilités qu'elle soit revenue pour moi ? Je me flagellais, tentant de la blessée pour qu'elle me blesse à son tour, et que le charme soit rompu. J'essayai de me détacher d'elle, mais pour l'instant, toute tentative était veine, car la voir déambuler ainsi dans mon salon me donnait une irrépressible envie de l'embrasser et de plaquer mon corps contre le sien.

Après avoir vidé la moitié du verre, je m'assis sur le canapé, désemparé. « Réponds-moi Katherine, s'il te plait, réponds-moi, et pour une fois, peut-être l'unique fois de toute ta putain de vie, sois sincère avec moi, je t'en prie... » J'étais faible, trop faible lorsqu'il s'agissait de la belle Petrova, et ne pensant plus une seule seconde à son double que j'avais cru aimer, je la regardai, l'âme triste, le regard gris, attendant sa réponse qui allait certainement me transpercer le cœur, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Ven 3 Avr - 17:23





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

Il était prévisible que Stefan ne croit pas un mot de ce que la belle brune venait d'avouer, et pourtant il s'agissait là de la pure et simple vérité ; mais étant habituée à mentir et à manipuler pour sa survie elle n'était pas vraiment étonnée de sa réaction. Pourtant elle avait espéré que pour une fois il allait la croire et l'aiderait sans vraiment poser de questions, visiblement elle s'était bien trompée. Les mots du Salvatore résonnèrent tel un sermon qu'elle avait eût trop l'habitude d'entendre au fil des années, mais qu'il vienne de lui était bien plus difficile à entendre pour Katherine qui se sentit blessée par ces mots.  Son regard suivit les pas de son ancien amant qui vint ensuite s'approcher d'elle si près qu'elle eût une terrible envie de l'embrasser afin de retrouver cet amour qu'ils partageaient autre fois. Cependant la dureté de ses phrases avaient eût raison de son irrémédiable envie de manipuler et de trahir pour obtenir ce qu'elle voulait ; il était vrai qu'elle avait usé de supercheries contre les frères Salvatore par le passé pourtant cette fois-ci elle comptait vraiment sur Stefan pour l'aider une ultime fois à retrouver sa liberté qu'elle convoitait depuis tant de siècles. Suite aux questions répétitives de son interlocuteur, Katherine baissa fragilement les yeux comme pour prouver qu'il avait totalement raison et qu'elle n'était pas fière de ce qu'elle avait pu faire par le passé. Son regard fuyait celui de Stefan et c'est avec une légère inspiration qu'elle signifiait ne pas savoir quoi répondre sur le moment. Devait-elle mentir encore une fois à celui qu'elle avait tant aimé ? Ou devait-elle simplement lui dire la vérité et craindre une trahison de sa part ? Car après tout elle l'avait mérité et Stefan le savait plus que personne.
D'un œil fuyant elle l'observa s'asseoir sur le canapé après avoir rempli son verre et en avoir vidé la moitié tandis qu'il la suppliait presque de lui dire la vérité rien que pour une fois. Elle resta quelques petites secondes muettes avant de relever la tête tout en haussant simultanément les sourcils afin de démontrer qu'elle s'apprêtait à répondre, allait-elle mentir à nouveau ?

« Ma liberté m'a été enlevée alors que j'essayais de sauver ma peau comme n'importe qui l'aurait fait. Depuis cinq cents vingt ans maintenant je rêve de pouvoir retrouver cette liberté et m'installer quelque part où je pourrais enfin vivre une vie normale sans me préoccuper de qui me pourchassera pour obtenir vengeance. Je veux trouver ce bonheur Stefan, et si tu m'aides à le trouver alors je resterais ou partirais, selon ce que tu souhaites. »

Son visage était devenu bien plus doux que jamais et l'on pouvait voir un air de tristesse dans ses yeux, sans pour autant y trouver une quelconque trace de manipulation. Un brin d'espoir brillait au fond de son regard alors qu'elle observait Stefan sans l'ombre d'une pensée machiavélique derrière la tête.

« Toute ma vie j'ai trahit, tué, manipulé ou encore torturé ceux qui pourraient m'être utile à obtenir ce que je voulais mais cette fois, je veux te dire la vérité. Je ne veux pas te mentir et de trahir encore. Alors s'il te plaît, crois ce que je te dis. »

Ces derniers mots avaient été dit alors qu'elle était venue s'asseoir près de lui tout en gardant son regard planté dans celui de Stefan, un air sincère et pertinent était dessiné sur son visage sans nul signe sournois alors qu'elle prenait le temps de l'observer longuement comme elle ne l'avait pas fait depuis bien trop longtemps.

« Il n'y a pas de ruses ni de pièges cette fois, Stefan, il n'y a que la vérité. »

Katherine rêvait de vivre une vie des plus normales comme elle n'avait jamais pu le faire. Toute sa vie avait été guidée par des mensonges et des trahisons qui lui avaient fait perdre tout sens de l'honneur et de la vie si bien qu'elle souhaitait à présent retrouver la signification de ces mots. Elle espérait que Stefan soit celui qui lui enseignerait ces valeurs et lui apprendrait à vivre sans manipulation ou plans diaboliques, qu'il soit celui qui lui redonnerait l'envie de sincérité et d'amour qu'elle avait pratiquement oublié.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

administrateur
administrateur


• Messages : 70
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Ven 3 Avr - 23:18

“ KATHERINE & STEFAN
« Une visite imprévue. »



« Katherine... » soufflai-je, sans pouvoir terminer ma phrase. Je baissai les yeux, tentant de rassembler ces idées qui germaient et s'éparpillaient dans ma tête, tentant également de rassembler mon courage. Pour la première fois de ma vie, j'avais l'impression que Mlle Petrova était sincère, qu'elle me parlait sans mensonges ni manipulation. Son visage était magnifique, superbe, à couper le souffle, et depuis que je la connaissais, c'était la première fois que j'avais la chance de le contempler ainsi, sans masque, nu. Et cela me faisait peur.

« Katherine, est-ce que tu resteras ? Est-ce que, si je te le demande, tu resteras ? » réussis-je enfin à reprendre, plongeant mon regard dans le sien, tentant de scruter son âme à la recherche d'un nouveau mensonge. J'étais mal à l'aise de lui demander cela de cette manière, si brutalement, mais c'était un besoin. Il était vital, pour moi, de savoir à quoi m'en tenir avec cette magnifique brune ténébreuse, celle qu'il semblait impossible d'apprivoiser. Et pourtant j'en avais envie, j'avais envie de l'apprivoiser, de lui faire comprendre qu'une autre vie était possible pour elle, de gagner sa confiance. Mais pour l'instant, c'était à elle de gagner la mienne, et quoi que j'en pense, au fond de moi je savais que ce ne serait pas chose facile.

Je me rapprochai d'elle, nos corps se touchaient maintenant. Et je sentais des petits picotements, proches de ces agréables frissons que j'avais pu ressentir autrefois, parcourir mon corps à ce contact. Et puis, levant ma main, j'assouvis cette envie irrépressible que j'avais depuis quelques minutes, et lui caressai la joue doucement du dos de la main. Son visage était doux, délicat, somptueux. Je la caressai toujours, du plat de la main cette fois, la faisant glisser jusqu'à la naissance de sa nuque, puis remontant de nouveau sur sa joue. Mes doigts s'emmêlèrent sur les quelques mèches de cheveux qui se trouvaient sur ce chemin.

« Et si je te promets de t'aider à trouver le bonheur ? Et si je te promets de t'aider à retrouver une vie tranquille ? Si je peux t'aider à réapprendre à vivre, à faire confiance et à aimer, est-ce que tu resteras ? Est-ce que pour moi, est-ce que pour tout cet amour que tu m'as volé autrefois mais dont j'avais apparemment fait quelques réserves, tu pourrais ne plus jamais repartir, ne plus jamais me faire souffrir ? Continues d'être honnête avec moi Katherine, s'il te plait. » Ces quelques phrases sonnaient comme une supplication. J'avais besoin de savoir, mais pire encore, j'avais besoin d'elle. Il m'avait fallut toutes ces années de rancoeur à son égard pour enfin me rendre compte de l'importance que cette femme avaient pour moi. Pour enfin me rendre compte que c'était elle, qu'elle avait bel et bien volé mon cœur, et qu'elle avait tout pouvoir sur moi, et ce depuis le début, depuis que nous nous étions rencontrés.

Ma main toujours sur sa joue, je ne bougeai plus, retenant ma respiration. J'avais envie de l'embrasser, là, maintenant. Mais je me retenais de toutes mes forces, attendant qu'elle me réponde, attendant un signe de sa part, bon ou mauvais, pour savoir enfin quoi faire, pour savoir enfin à quoi je devais m'en tenir avec Katherine Pierce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Love, hate, such a fine line. »
« Love, hate, such a fine line. »


• Messages : 318
• Arrivé(e) le : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   Sam 4 Avr - 16:34





une visite imprévue
Don't you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more. When was the last time you thought of me ? Or have you completely erased me from your memory ? I often think about where I went wrong. The more I do, the less I know. But I know I have a fickle heart and bitterness, and a wandering eye, and a heaviness in my head.

Katherine avait tant rêvé retrouver un jour cette complicité qui l'unissait à Stefan au temps où il était encore un humain éperdument amoureux d'elle, elle aimait se souvenir des jeux qu'ils faisaient ensemble ainsi que les balades qu'ils faisaient durant de longues heures où il passaient le temps à se parler tels des amants. Ce fût pour Katherine la plus belle période de sa vie et s'il n'y aurait pas eût Klaus elle serait restée auprès de Stefan pour vivre cet amour parfait que rien ne pouvait empêcher. Malheureusement le destin en avait décidé autrement. Mais avec le temps, Katherine avait gardé l'espoir de partager sa vie avec Stefan malgré l'apparition de son double Elena qu'elle ne voyait que comme un parasite l'empêchant d'atteindre son but. Pourtant durant cet instant précis, la bulgare se rendait compte que miss Gilbert n'avait pas été si envahissante qu'elle le pensait puisqu'elle se trouvait maintenant au plus près de son premier amour, comme elle le désirait.
La demande de Stefan eût pour effet de surprendre la Petrova qui s'attendait en réalité à ce qu'il lui ordonne de partir pour ne plus jamais revenir à cause des méfaits qu'elle avait accomplit depuis son arrivée à Mystic Falls, néanmoins ce ne fût pas pour lui déplaire et c'est avec un air intrigué qu'elle le dévisagea suite à sa demande. Elle ressentit ensuite la douce main chaude de son ancien amant effleurer sa joue, ce à quoi elle ne s'attendait sûrement pas, et eût pour réflexe de regarder rapidement ce geste avant de reposer son regard sur Stefan qui était désormais très proche d'elle. Elle pouvait sentir son souffle contre son visage à chacun de ses mots et ainsi ressentir chaque battement de son cœur effréné qui indiquait clairement les émotions qu'il avaient en cet instant précis. Ses paroles sonnèrent tel le carillon du bonheur aux oreilles de Katherine qui entendait là ce qu'elle avait espéré depuis sa première rencontre avec lui, qu'il soit celui avec qui elle trouverait le bonheur. Le cœur de la belle brune se mit à son tour à battre la chamade alors qu'il était dangereusement proche d'elle si bien que son regard venait se poser sur ses lèvres dont elle avait une irrésistible envie d'embrasser. Dans un souffle à peine audible elle vint enfin à lui répondre :

« Je resterais avec toi, Stefan, pour toujours. »

Dans un élan de sentimentalisme, Katherine vint à poser ses lèvres sur celles de Stefan suite à sa phrase qu'elle avait rêvé de lui dire depuis si longtemps. Elle lui offrit un baiser envoûtant emplit de passion prouvant ainsi l'émotion qu'elle ressentait à cet instant précis tandis que sa main vint se déposer délicatement sur la nuque du Salvatore. Elles espérait qu'il lui rendrait son baiser non pas comme il l'avait déjà fait il y a quelques années de cela alors qu'il prévoyait de l'enfermer dans la cellule du manoir mais comme il le faisait lorsque leur amour était fusionnel et tellement intense il y a plus d'un siècle. Désirant savoir ce qu'il pensait ainsi que la réaction qu'il pouvait avoir, la bulgare mit fin au baiser et recula très légèrement afin de plonger son regard dans le sien dans l'espoir d'y voir de la sincérité et non pas de la haine.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite imprévue • Katherine & Stefan.   

Revenir en haut Aller en bas

Une visite imprévue • Katherine & Stefan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• VAMPIRE DIARIES RPG • :: MYSTIC FALLS. :: • les habitations. :: • Salvatore's mansion.-